Accueil > Liste des ateliers > Atelier Opquast V2

Atelier de travail sur les bonnes pratiques Opquast V2

En deux mots

Le projet Opquast (Open Quality Standards) a pour objectif de faire avancer la qualité Web à travers des outils d'évaluation, des ressources, un annuaire. Le projet a notamment pour objectif d'élaborer un référentiel public de bonnes pratiques pour la qualité Web. La première version de ce référentiel date de septembre 2004, elle est disponible à l'adresse suivante : http://fr.opquast.com/bonnes-pratiques/

Nous travaillons actuellement sur la deuxième version du référentiel. L'atelier opquast, disponible à l'adresse opquast.org nous sert à recueillir vos commentaires et vos propositions de bonnes pratiques.

Qu'entendez vous par "bonne pratique" dans le cadre de ce projet ?

Voici les règles que ces bonnes pratiques doivent respecter :

  • Elles doivent être vérifiables par un utilisateur extérieur au site (ce qui valide leur valeur ajoutée directe pour les utilisateurs)
  • Elles doivent être valables sur le plan international pour tous les sites
  • Elles doivent être réalistes (il est possible de les mettre en oeuvre)
  • Elles doivent représenter une valeur ajoutée pour tout ou partie des utilisateurs de sites et éventuellement pour les administrateurs de sites
  • Elles doivent faire consensus.

L'objectif est de formuler des critères qui respectent ces règles. Si les contributeurs ne trouvent pas une formulation qui fait consensus, la bonne pratique peut sans problème être écartée en attendant une autre version.

Où consulter les bonnes pratiques ?

L'ensemble des bonnes pratiques sont réparties dans plusieurs onglets, en fonction de leur statut actuel :

  • Candidates (CD) : ce sont les bonnes pratiques qui ont le plus de chances de faire partie du corpus principal. Nous avons 217 bonnes pratiques candidates (!) ;
  • Propositions (PR) : ce sont les bonnes pratiques que vous proposez au jour le jour ;
  • Recommandations (RC) : ce sont les bonnes pratiques intéressantes, mais non vérifiables par un utilisateur extérieur, ou à valeur ajoutée insuffisante, elles seront données à titre indicatif, à moins que vous n'ayez des propositions de reformulation valables ;
  • Refusées (RF) : ce sont les bonnes pratiques qui ne sont valables que dans certains cas très précis, ou même très fortement sujettes à discussion.
Numérotation et niveaux
Les numérotations proposées le sont à titre indicatif. Les choix définitifs de numérotation seront effectués à la fin du processus d'appel à commentaires et de rédaction des fiches. Les choix de niveaux seront eux aussi fixés en fin de parcours.
Le planning

La liste de bonnes pratiques a fait l'objet d'un appel à commentaires restreint auprès d'un nombre limité de contributeurs, soit volontaires, soit mobilisés par les responsables du projet. L'appel à commentaire public est lancé le 1er janvier 2009, pour une durée de 1 mois. Etant donné l'ampleur du projet, cette durée pourra être augmentée et la date de fermeture de l'appel à commentaire public repoussée.

Pendant cette phase d'appel à commentaires publics, une équipe restreinte de contributeurs va rédiger les fiches associées à chaque bonne pratique. Nous devons également tagguer les bonnes pratiques, enfin bref, il y a beaucoup de travail.

Comment faire ?

Nous vous conseillons de procéder de la façon suivante :

Les votes

Nous vous donnons la possibilité de donner une note à chaque bonne pratique. L'échelle proposée va de -5 à 5.
Une note de -5 signifie que vous êtes largement contre l'entrée ou le maintien de cette bonne pratique dans la liste Opquast V2. Une note de 5 signifie que cette bonne pratique vous semble pertinente dans la liste.

Par différents moyens techniques, vous pouvez certainement vous débrouiller pour voter plusieurs fois pour une bonne pratique, mais nous vous remercions d'avance de ne voter qu'une fois.

Le processus de décision

Chaque bonne pratique demande beaucoup de travail de formulation, et il arrive souvent que des arbitrages soient nécessaires. Lorsque les arguments des commentateurs sont pertinents et argumentés et qu'ils fournissent des solutions d'amélioration ou de refomulation pertinentes, ils sont pris en compte. dans le cas contraire, ils sont simplement conservés, mais ne donnent pas forcément lieu à des modifications.

Il arrive également que des arbitrages soient nécessaires. Dans ce cas, ces arbitrages finaux sont effectués par Elie Sloïm, Directeur et fondateur du projet, Fabrice Bonny, Co-fondateur, et Laurent Denis expert technique. Il arrive que des contributeurs soient mobilisés pour trancher les questions délicates.

Licence

Les bonnes pratiques sont publiées sous licence Creative commons BY-SA. Elles ont été éditées chez Eyrolles sous forme d'un mémento intitulé "Sites Web : les bonnes pratiques" signé par Elie Sloïm et les contributeurs Opquast. Si vous ne souhaitez pas que votre nom figure sur d'éventuels supports édités ultérieurement, merci de nous le signaler.

Modération

Les sujets abordés sont quelquefois brulants, et il est très facile de déraper vers des attaques personnelles ou des échanges exagérément virils. Nous sommes également concernés, vous avez le droit de nous rappeler à l'ordre, et en ce qui nous concerne, nous nous réservons les droits de fermer la possibilité de commenter à toute personne et de supprimer tout commentaire que nous jugerions inadéquat.

Rassurez-vous, nous n'allons pas supprimer vos commentaires si nous ne sommes pas d'accord avec vous, mais nous avons un besoin vital de contributeurs qui respectent un certain nombre de règles et qui comprennent le projet en profondeur. D'ailleurs, pour vous aider, voici un petit guide du contributeur Opquast ;-)