Picto thématique

Règle n° 125 - Le code source de chaque page indique la langue principale du contenu.

Une page web est rédigée dans une langue qui n’est pas forcément identifiable par les outils qui analysent les pages. Cette information doit être fournie à tous les outils automatiques dans le code source de celles-ci.

#Internationalisation #Développement #SEO

Objectif

  • Favoriser l’indexation des contenus selon leur langue.
  • Faciliter la traduction automatique.
  • Permettre une lecture correcte du contenu par un outil de synthèse vocale.
  • Améliorer l’accessibilité des contenus aux personnes handicapées.
  • Améliorer la prise en compte des contenus par les moteurs de recherche et outils d’indexation

Mise en œuvre

Renseigner l'attribut lang de l'élément racine html à l'aide du code langue approprié (tel qu'indiqué par le registre tenu par l'IANA : http://www.iana.org/assignments/language-subtag-registry). En pratique, pour le français, cela donne : <html lang="fr"> (en HTML) et <html lang="fr" xml:lang="fr"> (en XHTML).

À défaut, dans des cas plus complexes, la langue du contenu peut être indiquée via les différents éléments parents : head, body, title, etc.

En savoir plus: lang sur MDN

Contrôle

La vérification consiste à contrôler la présence et la pertinence de l'attribut lang de l'élément html (ou à défaut de ses éléments descendants) dans le code source, par exemple à l'aide de Firebug. Dans le code source de chaque page :

  • Vérifier que la langue par défaut du contenu est indiquée via l'attribut lang de l'élément html, par exemple <html lang="fr"> (en HTML)
  • À défaut, vérifier qu'elle est au moins héritée, pour chaque élément de contenu, d'un élément parent (head, body, title, etc.) via son attribut lang.

Vérifier la validité et la pertinence du code de langue utilisé. Pour cela, recourir par exemple au Language Subtag Lookup Tool de Richard Ishida, https://r12a.github.io/app-subtags/.

Parmi les cas courants de codes de langue erronés, citons jp au lieu de ja pour le japonais, lu au lieu de lb pour le luxembourgeois, gr au lieu de el pour le grec, lat au lieu de la pour le latin et oci au lieu de oc pour l'occitan. Par ailleurs, les codes mul pour « langues multiples » et und pour « langue indéterminée » ne doivent pas être utilisés dans un contenu web. Enfin, l'attribut xml:lang peut être également renseigné en complément de l'attribut lang, mais il n'est pas suffisant pour rendre conforme cette bonne pratique.

Auteur Opquast - Consulter la licence

Suivez la formation et passez la certification Opquast 100% en ligne.

La formation Maîtrise de la qualité en projet Web permet aux professionnels du web de travailler plus efficacement au sein d’équipes multidisciplinaires. Apprenez un vocabulaire, un cadre de travail et un état d’esprit communs pour produire des produits web de meilleure qualité et améliorer l’expérience utilisateur.

  • Une formation en ligne de 14 heures en autonomie, disponible 24h/24, 7j/7
  • Pour tous les professionnels du Web : marketing, commerciaux, chefs de projet, designers, développeurs, ingénieurs informatiques.
  • Une approche multidisciplinaire : SEO, accessibilité, écoconception…
    Pour tous les professionnels, débutants comme confirmés.
  • Un contenu reposant sur des bonnes pratiques et un vocabulaire adopté par une large communauté de professionnels
  • Des principes de conception centrés sur la diversité des utilisateurs
  • Déjà plus de 11.500 certifiés