Picto thématique

Règle n° 232 - Le site n'impose pas de redirection ou de rafraîchissement automatique côté client.

Les redirections côté client affichent brièvement une première page puis envoient automatiquement l’utilisateur vers une autre page. Le rafraîchissement automatique recharge automatiquement la page courante sans que l’utilisateur en fasse la demande.

#Accessibilité #Structure et code #Développement

Objectif

  • Laisser à l’utilisateur le contrôle de son navigateur et de son interface de consultation
  • Éviter des coupures ou des pertes d’information en cours de lecture, notamment pour les utilisateurs équipés de lecteurs d’écran qu’un rafraîchissement ou une redirection temporisée interromprait lors de la consultation.
  • Ne pas pénaliser la consultation du contenu en mobilité lorsque la qualité du réseau est variable sur une courte échelle de temps.
  • Permettre à l’utilisateur d’éviter un surcroît non désiré de coût d’utilisation des données mobiles.
  • Améliorer l’accessibilité des contenus aux personnes handicapées.

Mise en œuvre

Ne pas utiliser l’élément meta http-equiv="refresh".

Fournir à l’utilisateur un moyen de désactiver les éventuels rafraîchissements automatiques et les redirections créées :

  • en JavaScript ;
  • via un élément object, embed ou applet ;
  • ou via un en-tête HTTP refresh.

En savoir plus: meta sur MDN

Contrôle

Pour chaque page examinée :

  • Vérifier, à l’aide d’un inspecteur de code, l’absence de l’élément meta http-equiv="refresh".
  • Vérifier que la consultation de la page ne révèle aucun rafraîchissement automatique ni aucune redirection côté client qui ne soient désactivables auparavant via l’interface du site (sans devoir faire appel à une éventuelle fonctionnalité propre au navigateur).

La détection de l’élément meta http-equiv="refresh" est aisée en observant le code source de la page. En revanche, la diversité des dispositifs JavaScript de rafraîchissement automatique impose de procéder également à un contrôle via la consultation de la page dans le navigateur. Ce contrôle peut être facilité si le navigateur offre une option interdisant certains de ces rafraîchissements et affiche alors un bandeau d’alerte. Mais seule l’observation de la page permet une détection à coup sûr.

Auteur Opquast - Consulter la licence


Les règles Opquast vous sont utiles ? Passez la certification

  • Une formation et une certification 100% en ligne, reconnues officiellement
  • Une formation en ligne de 14 heures en autonomie, disponible 24h/24, 7j/7
  • Formation autonome avec un guide de 200 pages, des quiz, un glossaire, des examens blancs, des articles des videos
  • Pour tous les professionnels du Web : marketing, commerciaux, chefs de projet, designers, développeurs, ingénieurs informatiques.
  • Une approche multidisciplinaire : SEO, accessibilité, écoconception… pour tous les professionnels, débutants comme confirmés.
  • Un contenu reposant sur des règles vérifiables et un vocabulaire adopté par une large communauté de professionnels
  • Des principes de conception centrés sur la diversité des utilisateurs

Pourquoi s’inscrire ?

  • Améliorer votre profil professionnel et la reconnaissance de vos pairs
  • Consultez les offres d’emploi mentionnant Opquast et trouvez plus facilement un job
  • Ajouter de nouvelles compétences à votre profil professionnel
  • Améliorez votre culture web et celle de vos équipes
  • Prenez mieux en compte la diversité des utilisateurs
  • Réduisez les risques et améliorez la qualité de l’expérience utilisateur
  • Diminuez les coûts et améliorez la qualité de vos sites web
  • Dotez-vous d’une culture transversale et faites progresser vos équipes
  • Rejoignez la communauté Opquast et ses 13.000 certifiés
Logo Mon compte Formation

La certification Opquast est inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) – Répertoire spécifique.